Babylon Circus et Le Baratin De La Joie le 2 mai à Bourg Les Valence





SAMEDI 02 MAI 2009 au THEATRE LE RHONE à BOURG LES VALENCE (26)


Babylon Circus et Le Baratin De La Joie le 2 mai à Bourg Les Valence

BABYLON CIRCUS

[ska reggae punk]

Sortie du nouvel album en mars 2009


Babylon Circus est de retour, et il faut dresser l'oreille. Il n'est pas question de changement, d'évolution, mais de véritable renaissance. Certes, côté scène, rien n'a changé : dans le genre groupe-qui-met-le-feu-à-la-scène, les «ska reggae punksters français» ne craignent pas la concurrence, d'ici ou d'ailleurs. Les cousins européens des Gogol Bordello, dignes représentants de cette « nouvelle Gipsytude », seront de retour en mars 2009 avec un nouvel album qu’ils présenteront sur scène le 02 mai 09 au Théâtre le Rhône à Bourg les Valence (26).




"En Syrie, des femmes voilées de noir de la tête aux pieds dansent dans une procession de carnaval. A Dublin, un musicien court ventre à terre, poursuivi par la police, eux-mêmes poursuivis par le reste du groupe, instruments à la main, Grand Cru « Benny Hill ». En Russie, une expérience aux frontières de la mort engendre une nouvelle expression, ‘le tourisme hospitalier', quand le chanteur doit aller dans cinq hôpitaux en cinq jours. Ce sont des histoires vraies (même si surréalistes !) de Babylon Circus, les ska reggae punksters français.

Dans un monde qui n'offre pas beaucoup d'espoir, leur album Dances of Resistance se pose comme une touche d'optimisme façon combattants rebelles de la musique à la façon des Clash ou de Jimi Hendrix. Babylon Circus utilise le pouvoir du micro pour chroniquer problèmes sociaux et politiques, et ainsi nourrir une alternative à la pensée unique. Babylon Circus sont souvent décrits comme les cousins européens des Gogol Bordello, tous dignes représentants de cette « nouvelle Gipsytude » se croisant régulièrement sur les routes jusqu'au dessus de l'Atlantique. Oui ! Django. Oui ! Edith Piaf. Oui ! Brel... mais Oui ! Bob Marley ou les Clash !

Où qu'ils aillent, Babylon Circus créent un instantané journalistique de la vie avec la musique plutôt qu'avec des mots. Pendant leur tournée d'un mois en Syrie, ils écrivirent ainsi la majorité des morceaux qui figurent sur Dances Of Resistance. Inspirés par la vie autour d'eux, les musiciens constatèrent que la réalité qu'ils vivaient n'avait rien à voir avec la version diffusée par les média occidentaux. Ils furent le seul groupe européen qui eut le courage d'accepter l'invitation de jouer pour la Fête de La Musique à Damas, trois mois après le début de la guerre en Irak. ‘Ce que nous y avons trouvé n'avait rien à voir avec ce que nous avions lu dans la presse. Ce n’était pas si violent. Notre musique a ouvert une porte aux gens dans la rue,' dit David. Qui à l'Ouest aurait pu s'attendre à voir des femmes musulmanes, voilées de noir de la tête aux pieds, avec les yeux à peine visibles, se joindre à la fête et danser sur notre musique au milieu des hommes ? En quelques instants, quand on a déambulé en jouant dans la rue, près de 200 personnes nous ont rejoint ! Quelques-uns ont même fermé leur magasin pour faire la fête avec nous ! Le groupe savoure ces instants si spéciaux et les utilise pour composer Dances of Resistance : la joie dévorante des festivités dans la rue pour par exemple le titre instrumental ‘ « Parade acoustique » ou bien encore « J'aurais bien voulu » qui parle du désespoir mélancolique d'un homme amoureux. “

De la musique et du bruit”raconte l'histoire d'une soirée de quartier, narrée avec bonheur par un enfant fantasque laissant un arrière-goût amer de politique d'immigration... à la Française ? Ainsi, parfois, la bande sonore du morceau devient son propre sujet, comme dans le titre qui fait l'ouverture de l'album ‘Contra La Guerra : Greva General!' : la clameur de deux millions de personnes capturée lors d'une manifestation contre la guerre en Irak à Barcelone associe la joie du son à la passion et la signification profonde d'une manifestation politique."

babyloncircus.net

myspace.com/babyloncircus

babyloncircus.com


LE BARATIN DE LA JOIE

[rock electro]

Définition Le Baratin de la Joie : « l’art de sourire à la vie » .

Plus rock, plus dadaïste, plus surprenant que jamais, Le Baratin de la Joie, avec ce nouveau spectacle, nous expédie dans un univers déjanté, propre à leur identité, et propulse les oreilles averties au sein d’une transe métallique avec pour ligne de conduite, l’énergie. Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences, ces 5 gaillards Ardéchois ont le sens du spectacle (ce ne sont pas des baratineurs pour rien) et leur mise en scène explosive leur a ouvert les portes de cette scène française, riche en créativité, où ils sont fiers de s’exhiber. La plume est perpétuellement cynique et atypique, parfaitement adaptée à son interprète qui jubile à mettre en valeur les faits les plus délirants de son quotidien et qui rappelle que l’amour, les paillettes, la religion et le surréalisme reste son exécutoire fétiche.

Quoi qu’il en soit Le Baratin de la Joie est un collectif soudé et ambitieux dont le seul point d’ordre est de croquer la vie par le biais du Rock’n’Roll.

lebaratindelajoie.com

www.myspace.com/bdlj




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Avril 2017 - 08:43 Silérêves - Poèmes choisis

Samedi 22 Avril 2017 - 07:50 le Disquaire Day 2017, c'est aujourd'hui.