Blogs du 29 janvier au 6 février 2005





Le blog musique est victime de son succès, il a dépassé hier la consommation de bande passante maximale qui lui était allouée. En avant pour les archives du blog musique, histoire de reporter la bande passante générée par sa lecture sur le site !
semaine du 29 janvier


Cancel
Cancel

Cancel, J.Barleycorn

Nouveautés à écouter : le cd de Cancel que j'ai reçu par la Poste hier. Deuxième écoute. Je le trouve déjà plus profond qu'à la première écoute et j'ai une autre impression et appréhension de sa musique qu'à partir des extraits écoutés sur le web.
Regret: le magnifique "Alone" saute. Je ne pourrai pas le diffuser.
C'est marrant parce qu'on se fait des idées sur la musique des gens, comme pour L20-Concept, et l'écoute approfondie des cd entiers vient la chambouler. Y a des disques comme ça qui ne peuvent pas se résumer à l'empilage de mp3 et encore moins d'extraits de mp3.
Ceux qui veulent m'envoyer leur cd c'est par là : Kdense, Sabarot, 07270 Saint-Prix
C'est le minimum pour une chronique. De toute façon, j'ai besoin d'appréhender l'oeuvre en entier et je n'écris pas ma chronique avant au moins 10 écoutes.

Sinon, il y a des nouveaux titres de J.Barleycorn

Je me risque à quelques commentaires après une écoute, ça a l'air d'avoir été enregistré dans les conditions du live, Sébastien me le confirmera, et c'est pas plus mal. C'est autre chose. C'est frais, simple, direct et ça fonctionne.

Rédigé par Benjamin Popp le 29/01/2005 à 12:31

silerêves
silerêves

Silerêves dans les bras de Morphée

Silerêves m'envoie régulièrement des titres. Là, un titre récent à ce qu'il me dit. Ça s'appelle "Le chant de Morphée". C'est parti pour être un instrumental au son de la flûte (ou d'un synthé au son de flûte) et puis au bout de deux minutes, Silerêves intervient en psalmodiant. Egal à lui même, fidèle à lui même. Silerêves faut le prendre dans son ensemble. C'est pas de la musique à saucissonner du genre : là le single qui va faire un carton et là la face B. Non, c'est un style, un personnage. C'est jamais racoleur, c'est toujours un peu zarbi comme on aime. Ce titre là, s'il (Sil ou Silerêves) m'y autorise, je le diffuse.
Silerêves

Rédigé par Benjamin Popp le 30/01/2005 à 06:53

Jorcx
Jorcx

Jorcx

Je voulais dire deux mots sur Jorcx qui ouvre la prochaine émission. Quand on a reçu son disque, un samedi, on est restés sous le charme, on l'a écouté toute la journée. Jusqu'à ce qu'il ne passe plus. Je m'explique : quand la chaîne est chaude, au bout de quelques heures les disques ne passent plus. C'est une chaîne qui a été sauvée d'un incendie. Elle marche encore, bien que le plastique soit fondu et puis en souvenir du feu, quand sa température interne monte, elle déraille. Ana Gram m'a dit alors que c'était aussi bien que Jonathan Richman.

Hum, qu'a-t-elle voulu dire là ? Surement que c'est beau et simple.

J'ai interviewé Jorcx l'année dernière pour un webzine qui a disparu faute de rédacteurs. Faut que je fouille dans mes archives pour retouver cette interview. Je la mettrai à la suite.

Pour l'instant, il y a deux extraits sur le site de Jorcx c'est "Doble Joc" et " La secta selecta"
C'est pas évident de se faire une idée sur des extraits. Bah, écoutez les jusqu'à ce que la chaîne chauffe. De toute façon, Jorcx ouvre l'émission de jeudi prochain


Rédigé par Benjamin Popp le 30/01/2005 à 07:08


Lorlanj
Lorlanj

Lorlanj

Lorlanj se définit comme de la pop ethnique. Sur les titres que j'ai écoutés, ils nous emmènent en Espagne. C'est assez limpide comme musique, un son clair et moderne. Diffusion de leur cover de "La chanson de Prévert" parce que cette relecture est vraiment sympathique. On dirait un morceau tout nouveau.

Rédigé par Benjamin Popp le 31/01/2005 à 07:26

Bacal
Bacal

Bacal

Reçu un mail de Bacal hier soir. Avec un titre intitulé "Uncle Harry" en pièce jointe. Here is new recording, "haunting ambience"??? janet panic : vox-meghan engel: cello, electric violin-
jimfre: guitar/composition. Magnifique. Je lui ai répondu : "Did you catch an angel ?" Avec son autorisation, vous aurez le plaisir de découvrir ce nouveau titre très aérien, servi par une voix magnifique lors de l'émission du 17 février. Bacal, c'est un Canadien dont j'aime beaucoup la musique. Je l'ai déjà interviewé.
Il a fait quelques titres (où il chante) qui ont l'urgence du rock. Le personnage est habité. Curieusement sa musique semble plus apaisée quand il confie le chant à une interprète féminine. Des morceaux comme "Schizophrenic Waltz" ou "Katherines Room" ont quelque chose d'ultime pour moi.
Bacal

Rédigé par Benjamin Popp le 01/02/2005 à 18:38

Petit tour d'horizon

Oui, petit tour d'horizon de ce que j'ai écouté aujourd'hui et qui a retenu mon attention avec la mention " bon pour diffusion".
Tout d'abord, Flipside, qui avec "Good news of Flester" offre un titre tendu dans la lignée du rock garage anglo-saxon. Pas très original, peut-être, mais revigorant.
J'ai bien aimé aussi, "Try" de Mon, qui était interviewé sur la Live Altitude (L'émission phare de DBC), tempo lent, violoncelle et spleen de circonstance.De bonnes références d'après l'interview de mardi (Mercury rev etc...). Ah zut, c'est un extrait de 3'09. Pas de diffusion ! Sauf s'ils m'envoient le mp3 en entier. Wait and see !
Pierre Bessero ne se pose apparement pas de question, sortant des disques à tour de bras. "Paranoïd" est délicieux dans son atmosphère the Boo Radleys meet the Beatles. Beaucoup de titres intéressants.


"Heavy side of sweetness" sur "Live 'cos I feel", avec un chanteur au timbre m'évoquant Dominique Laboubée, propose un rock un peu jazzy et sympathique. Je vois qu'ils ont un titre en français. A écouter pour voir. Ils n'ont pas l'air d'avoir encore leur site. Ou alors, je ne l'ai pas trouvé.

Rédigé par Benjamin Popp le 02/02/2005 à 18:06

AmasZone
AmasZone

AmasZone

AmasZone c'est trois filles et un garçon, qu'est ce que vous lui faites subir à ce pauvre garçon ? lol
MDR ! Plein de choses : On lui fait porter tout le matos, on l'oblige à faire les courses (ben oui, des fois pendant les répèt on a des envies subites de petits gâteaux...), à nettoyer le local de répétition, à astiquer la batterie, à ranger les câbles; On défile devant lui pour lui soumettre nos tenues de scènes ... On s'appelle pas AmasZone pour rien ! lol


Pouvez vous présenter les membres du groupe ?


Juliette au chant :
C'est la danse et l’écriture qui amènent Juliette au micro. Curieuse elle explore plusieurs styles. Elle compose d’abord avec un guitariste, quelques chansons d’une comédie musicale sur des accords bossa qu'ils jouent en Bretagne. A Lyon, inspirée par la musique d'un groupe jazz-rock, elle écrit et chante avec eux. Puis elle rencontre Freddy et pose des mots poétiques sur ses riffs rock.
Freddy à la guitare : Déjà tout jeune il se prend de passion pour la guitare et le rock. Après un séjour au CMCN de Nancy, il intègre le groupe Sol Angel avant d’enchaîner les expériences dans divers groupes de reprises dont Alice où il s’essaiera au chant . Mais compositeur dans l’âme il trouve en Juliette la voix et les textes qui collent à sa musique.
Magali à la basse : Bassiste depuis plus de 10 ans, Magali fait ses débuts dans le hard rock. Après des études en musicologie à la fac de Strasbourg, elle se tourne vers des musiques plus mélodieuses et crée avec Freddy et Corinne le groupe de reprises Alice, avec lequel elle tournera dans la région Est durant 2 ans. Elle fait une pause puis intègre AmasZone en 2004.
Corinne à la batterie : Elle aime les expériences et a pu éprouver sa batterie dans divers styles tels que le métal, le punk, ou la country avant de se fixer définitivement vers le rock. Batteuse du groupe Night Birds, elle enchaîne les concerts et acquiert de l’aisance sur scène. Après plusieurs années aux côtés de Freddy avec le groupe de reprises Alice, elle se joint à AmasZone pour compléter la section rythmique.

Trois d'entre vous étaient dans "Alice" un groupe de reprises, est-ce une bonne école ?


Ah oui, tout à fait ! C'est l'école de la scène, de l'endurance (il a pu arriver qu'on nous demande de jouer de 22h à 3h du matin !), on apprend à jouer et à improviser ensembles; Un simple regard suffit pour se comprendre sur scène.
C'est d'ailleurs grâce aux groupes de reprises qu'on s'est tous rencontrés. L'arrivée de Juliette dans AmasZone avec son bagage de textes nous a fait entrer dans une autre dimension, celle des compositions.

Est-ce que vous avez l'impression que vos influences transpirent dans vos compositions ou pas ?

Oui, c'est évident, dans la musique en tout cas. Si on écoutait du rap à longueur de journée, nos compositions seraient complètement différentes de ce qu'elles sont aujourd'hui. On a chacun notre vécu musical qui rejaillit sur notre façon de jouer. Pour les textes, l'inspiration vient du ressenti et des émotions que font naître les relations humaines.

Justement qui compose ? Comment faites-vous vos arrangements ?

Freddy trouve son inspiration la plupart du temps dès qu'un son de guitare lui plaît. En découle alors la partie rythmique et mélodique d'un morceau qu'il travaille avec Juliette. Les titres sont ensuite maquétés sur un 4 pistes puis arrangés au local par l'ensemble du groupe.

Quel est, selon vous, le point fort d'AmasZone ?

Notre point fort ... L'expérience musicale et scénique de chaque membre du groupe, l'harmonie qui règne entre nous, notre motivation à jouer nos compositions et peut être le fait d'être une majorité de filles !

Votre objectif est-il de vous tourner vers une carrière pro ?
Oui, pour nous l'objectif sera bien évidemment de vivre de notre musique.

Comment se porte le rock dans l'Est du pays ? Y a t'il un public qui va voir les groupes autoproduits sur scène ?


La vie est dure pour les groupes de rock en Alsace; il y a très peu de lieux de diffusion qui acceptent les groupes de compositions, néanmoins on se bat pour réussir à faire quelques scènes. AmasZone à la chance d'avoir un public fidèle depuis ses concerts avec Alice. Sinon, la plupart des gens ne sont pas habitués à découvrir de nouveaux groupes.

Photo de Damien Guesnier

AmasZone

Rédigé par Benjamin Popp le 03/02/2005 à 12:04


Vincent Eyr
Vincent Eyr

Vincent Eyr

La musique de Vincent Eyr est très variée et colorée. Son site a été refait à neuf. Jetez-y un coup d'oeil, ça vaut le coup. Sacrifiant à l'usage du morceau caché en fin d'album, Vincent propose un titre tendu. "Vide" est dans l'émission du 17 février et ça va en réveiller plus d'un.
LE 4/02/2005

Godon

Godon sera diffusé dans l'émission du 17 février avec Le glas du Paf
J'aime beaucoup ce titre funky. Godon, groupe engagé, propose de télécharger ARMAGODON, son nouvel album enregistré en résidence, de l'écouter, le copier et le diffuser, en respectant les termes de la licence creative commons by-nd-nc-1.0


Le 5/02/2005

Billy Brown, Lamia, Alain Rennes

Tiens, aujourd'hui Philippe m'a fait écouter un cd de hip hop. Billy Brown ça s'appelle. Il dit que c'est de Marseille. Plus funky que hip hop. Vraiment bien fait, avec des samples de Morricone. Rentré chez moi, j'interroge Google. Me voila sur la piste de Billy. Zut ! Site en construction. Faudra revenir. Patience.
Patientons donc à l'écoute des titres d'Alain Rennes en solo. Le compositeur-guitariste de Lamia propose quatre titres en téléchargement. Ma préférence va à T.V Sex qui sera donc dans l'émission du 17. C'est sympa de découvrir d'autres facettes des artistes.

le 06/02/2005



Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 06:58 Solynch, version 2.0