Dan Baird and Homemade Sin – Rollercoaster






À l'écoute de ce Rollercoaster, j'ai immédiatement pensé aux Rainmakers pour la similarité de la voix. Une voix qui envoie. On est dans le même registre que le groupe de Kansas City qui officia de 1983 à 2011 et dont je vous recommande « Let my people go go » sur leur album éponyme. Bon, trêve de digressions, revenons à notre péché maison, Dan Baird and Homemade Sin. Dan Baird n'est lui non plus pas un inconnu car il officia dans The Georgia Satellites, du même tonneau que les Rainmakers, depuis les années quatre-vingts. Rollercoaster, c'est du rock américain, bien cow-boy, plein de telecasters, un peu déjà entendu ça et là, qui ne révolutionnera pas le genre mais prêt à reprendre les chemises à carreaux de Creedence là où John Fogerty les a posées. C'est efficace, rentre dedans sans dentelles. Retenons « Roll on Chattahoochee » qui n'aurait pas dépareillé dans le songbook de John Fogerty d'ailleurs, « It's alright » qui riffe comme un petit AC/DC, ou « Can ya hear me now » moins country rock, plus bluesy que le reste du disque avec une lead guitare de toute beauté..




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect

Dimanche 23 Avril 2017 - 07:24 Ron Gallo - Heavy Meta