Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents






en concert à St Etienne le 13

On t’avait laissé à St Etienne, il y a un an, lors d’un concert mémorable. A quoi as-tu occupé cette année ?

Après le concert aux Pères Peinards, j'ai joué jusque fin juin dans divers resto et bars concerts. Ensuite je me suis blessé. Doigt écrasé et coiffe de l'épaule en l'air... (NDLA : je me suis écrasé le même doigt que je m’étais déjà cassé il y a 2 ans !!!!...) 5 mois de rééducation plus tard, j'ai repris les répétitions et peaufiné mon spectacle " Soli itinérants; que je rode ce vendredi 13...
Bon, le problème c'est que j'ai pu récupérer 85% des capacités motrices de mon index droit...mais qu'il a "reculé" de quelques 4mm, du fait de sa forme à jamais en " Boutonnière "... Il m'a donc fallu réapprendre et réadapter mon jeu. En effet, jouant uniquement avec les doigts et plus particulièrement, avec l'index, 4mm de différence, c'est énorme.
Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents

Pendant ces quelques mois j'ai aussi commencé à financer et à installer un home studio professionnel. Le stud ne tourne pas encore, c'est de mes objectifs 2009 !....
Enfin, j'ai travaillé et je travaille encore sur un projet de développement rural durable : La Passerelle Agriculturelle. Projet qui s'articule autour de l'économie solidaire, l'écotourisme et la production culturelle...
Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents

Ce concert est un retour sur la scène. Défends-tu toujours tes « chansons hétérogènes » ou viens-tu avec un nouveau répertoire ?

" Soli itinérants " est à 50%, grosso modo, composé des chansons de mon album, " Chansons hétérogènes, " et l'autre moitié comporte des chansons plus européennes que j'interprète en italien, en espagnol et même en anglais...

Il y a aussi 2 nouvelles compositions sur des textes anciens qui n'avaient pas été écrits pour la chanson. Disons que c'est de la prose mise en musique !

A ce sujet, j'aimerais insérer ces titres sur une galette à bit beat !... Mais d'abord, en amont, je voudrais trouver une prod ou une co-prod, et/ ou une création en résidence pour réaliser sur ces titres un travail d'arrangement et d'orchestration avec des musiciens Rhône-alpins... Avant de les enregistrer. Avis donc...
Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents

Ce qui m’avait frappé lors du concert de l’année dernière auquel j’avais assisté c’était ton jeu à la guitare que je trouvais puissant (tu ne fais pas semblant d’attaquer les cordes, c’est un euphémisme), inspiré et très original. D’où te vient-il ?

En fait, je joue sans médiator, avec tous les doigts de la main droite.C'est une technique personnelle que j'ai travaillé de longues années...( après avoir joué de la basse et de la guitare électrique). Elle allie le classique : arpèges et soli au pouce per exemple ; jeu de basse électrique : slap et tenue de lignes de basse au pouce et à l'index ( cordes de MI et de LA, voir RE), pendant que les 3 autres doigts assurent la rythmique médium-aigu sur, suivant les cas, les 4 ou 3 cordes restantes (RE, SOL SI MI)...

Cela sur une guitare électro de facture classique à pan coupé.

Cela permet effectivement un jeu très puissant, mais aussi très doux, voir feutré...

Je peux ainsi assurer une rythmique complète seul, tout en assurant le chant lead... Et marquer les temps forts sur les basses tout en " ouvrant " au max le médium-aigu ; en particulier sur les accords ouverts que j'affectionne tout particulièrement !

C'est aussi une démarche qui vise à développer un son chaud et enveloppant tout en transposant l'énergie de la guitare électrique et en gardant les spécificités de la guitare classique.

Pour résumer, je vous livre un p'tit message laissé sur mon livre d'or :

" ... ce guitariste envoie vraiment du bois ! "

Avis aux amateurs : si vous voulez en emporter quelques copeaux...
Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents

Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents
C’est un nouveau café concert qui t’accueille prochainement ? Seul ou accompagné ?

Effectivement, The Famous Café, tenu par Nicolas Durand propose une programmation et un cadre forts sympathiques. Je vous renvoie à l'article paru la semaine dernière sur MBIz...

Après mes créations en bande organisée, comme le triptyque Soleil Noir , le travail et les concerts en groupe comme le (à) dada beat Gang ou Les Doigts Nickelés ; je propose maintenant Soli itinérants en solo.

Cela est dû à une recherche de proximité dans la rencontre et l'écoute avec le public. Mais aussi un penchant à vouloir démonter la surenchère du toujours plus fort, du toujours plus efficace... Quitte à avoir deux mondes sonore, celui de la scène et celui du public.... Comme deux montagnes qui font semblant de se rencontrer ! Et même plus en comptant le bruit de la limonade et la fuite des fumeurs à l'extérieur... Jusqu'à distribuer des protections auditives dans les concerts ! Ce qui est pour moi une aberration antinomique. Il me faut aussi sincèrement dire que le contexte du spectacle vivant indépendant et les lois liberticides " favorisent " de plus en plus les petites formations... C'est très lourd à porter un groupe, socio-culturellement comme financièrement. Cela dit, j'ai vécu de formidables expériences et aventures en groupe... Alors, quand je serai fatigué de jouer au funambule avec ma guitare et mon micro, qui sait si un nouveau groupe ne verra jour... Il reste que l'exercice en solo tient plutôt de la performance, et que celle-ci comporte des risques évidents et assurément casse-gueule !... Cela fait partie du jeu, et ça ne fonctionne qu'à deux, ami public chéri : Je ne suis rien sans vous et vos esgourdes ouvertes aux vents des mélodies et des mots-dits....

En attendant, viendez ! un vendredi 13, cela ne peut que nous porter chance ! Et du haut de mes presque 30 années de R'n'R, I said : Keep the beat ! more and more...



Dd.


Dd le Malfrat en solo c'est prendre des risques évidents



Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 06:58 Solynch, version 2.0