Dick Annegarn "Soleil du soir"






Dick Annegarn "Soleil du soir"
34 ans après son premier album, « Soleil du soir » est l’occasion de prendre des nouvelles de Dick Annegarn et de vérifier si soleil du soir, espoir.
« D’abord un verre », un magnifique blues ouvre l’album et donne le ton à un disque acoustique et dépouillé. Avec un phrasé original et une voix qui est devenue plus grave avec le temps, Annegarn ne ressemble bien qu’à lui-même. Il traîne son blues de batave du sud-ouest où il réside maintenant. Il évoque Brel, réinvente les bals folks sur « quelle poule pond tant ?», signe un blues magistral (« blusabelle »), se pose des questions existentialistes sur « sans famille », croisant le fer avec le guitariste Freddy Koella (Willy Deville, Bob Dylan, Zachary Richards). La galerie de portrait commencée avec « Jacques » et son évocation de Brel continue avec Van Gogh sur « Théo ». La voix plaintive de Dick Annegarn hante encore le blues sur « soldat » et trouve sur cet album son Amérique à lui.

annegarn.free.fr





1.Posté par david law le 01/12/2008 00:22
Un Grand Monsieur, rebelle et décalé à souhait !

Encore hier je me passais Ubu et le Roi, l' univers, l'éléphant abandonné..

Ce soleil du soir est aussi magique !

Respect !!

David Law

Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect