Eric Maïolino sur les planches





A partir du 10 juin, on peut retrouver Eric Maïolino dans la 2ème partie du spectacle "Prises de bec" avec la troupe de l'atelier théâtre de Liégeard (Nice). Au programme Beaumarchais, Molière et Aristophane.


Eric Maïolino sur les planches

Entretien avec Eric Maïolino

musiciens.biz : J'ai appris que vous jouiez au théâtre. Dans quelle pièce ?:

Eric Maïolino : La Cité des Oiseaux de Bernard Chartreux, auteur contemporain. Il s'agit d'une adaptation d'une pièce d'Aristophane (Les Oiseaux). Tout en gardant le contexte grec de la pièce, Bernard Chartreux en a modernisé le langage et il s'est permis d'inventer sa propre fin. Avec ma troupe, nous nous sommes amusés à faire de même et nous présenterons une fin inédite.

musiciens.biz : Vous avez quel rôle ?

Je joue le rôle de Pistétairos qui quitte Athènes, dégoûté de ce qu'elle est devenue, afin de trouver une ville tranquille où finir ses jours. Mais en découvrant le libre peuple des oiseaux et dévoré d'ambition, il va se mettre à nourrir un tout autre projet.

musiciens.biz : Le théâtre vous passionne-t-il autant que la musique ?

Autant. Mais la musique me tient depuis plus longtemps et partage chaque instant de ma vie, ce qui n'est pas le cas du théâtre. De plus, en écrivant des chansons, je laisse une trace, aussi modeste soit-elle, tandis que les représentations de théâtre resteront éphémères.

musiciens.biz : Est-il complémentaire ?

Absolument. D'abord parce qu'en tant que chanteur, je vais beaucoup puiser dans mes propres émotions, spécialement quand je chante les chansons que j'ai écrites. Par contre, au théâtre, je suis quelqu'un d'autre, quelqu'un que même mes proches ne connaissaient pas avant de m'avoir vu sur scène. Le fait de jouer des personnages, souvent si différents de moi, me permet d'être beaucoup plus extraverti que je ne le suis dans la vie de tous les jours. D'autre part, le théâtre c'est aussi pour moi le plaisir de jouer avec une troupe. Or je n'ai encore jamais fait de concert avec un groupe mais je pense que le plaisir serait semblable.

musiciens.biz : Est-il plus rassurant de jouer du Molière que du Eric Maïolino ?
Je ne joue pas de Molière cette année mais j'ai joué Les Femmes Savantes il y a deux ans et cela reste un très bon souvenir. Quitte à être banal, je dirai combien un tel texte reste un bonheur à interpréter et l'effet sur le public est garanti. J'ai du mal à comparer avec mes propres concerts car je n'y fais pas passer le même genre d'émotion mais il est vrai que je me suis toujours senti très à l'aise sur une scène de théâtre.

musiciens.biz : Avez-vous des projets de concerts ?

Pour l'instant, entre deux répétitions de théâtre, je prépare un concert acoustique à deux guitares avec Louis Bariohay mais je n'ai pas encore de dates à annoncer. De toute façon pendant deux semaines encore, je suis entièrement impliqué dans le théâtre : première représentation, jeudi 10 juin !


Les dates (entrée libre et gratuite) :
jeudi 10 juin : 18 h
vendredi 11 juin : 19 h
lundi 14 juin : 21 h
mardi 15 juin : 21 h
mercredi 16 juin : 21 h

L'adresse :
Gymnase de l'IUFM Stéphen Liégeard
43, avenue Stéphen Liégeard
06 100 Nice
(Nice Nord, près du stade du Ray)

La page d'Eric Maïolino avec tous ses liens

Interview




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Avril 2017 - 08:43 Silérêves - Poèmes choisis

Samedi 22 Avril 2017 - 07:50 le Disquaire Day 2017, c'est aujourd'hui.