Hanni El Khatib - Savage Times





Le nouvel album d'Hanni El Khatib est une compilation des derniers de ses EP agrémentée de quelques inédits. On a connu le musicien de L.A dans l'entourage de Dan Auerbach qui produisit son deuxième album. Passé ce coup de projecteur, El Khatib n'est pas retombé dans l'oubli que tant connaissent une fois leur quart d'heure de gloire passé. Ses titres sont joués en boucle outre-Atlantique dans des publicités ou des séries télévisées.


Fort de cette visibilité, HEK sort disques mordants sur disques mordants, empreints de son blues garage. «Baby it's ok » hurle-t-il sur le titre d'ouverture, déroulant sur les toms un rythme tribal. Les guitares sont saturées, la voix glapit. Tout cela avec une économie de moyens mais pas d'énergie. « I'm gonna die alone », groove sur une partie basse-batterie avant d'être griffée par un son qui semble être un synthé monophonique. Le titre en question fonctionne de façon hypnotique. La transe semble s'inviter sur un « born brown » hurlé. Et puis on passe dans la pop funky avec « Paralysed » et son air tubesque. Hanni El Khatib varie heureusement les plaisirs sur les 19 titres que compte l'album et ce avec bonheur, montrant des facettes un peu nouvelles. Puis il fait son Mick Jagger sur « Miracle ». Il reste de tout cela l'impression d'un album réussi et varié, ce qui est un plus sur un album comprenant autant de titres.




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect

Dimanche 23 Avril 2017 - 07:24 Ron Gallo - Heavy Meta