Higelin: Amor Doloroso..





Hommage au dernier des grands poêtes Français..


Higelin
Higelin
Higelin, maître incontesté de la folie douce, équilibriste et fantaisiste, anarchique poète des temps modernes, dernier survivant des troubadours libres, nous livre un nouvel opus parfait: Amor Doloroso..

Lui, qui depuis mon adolescence m'a fait tour à tour hurler de rire et pleurer, a porté mes douleurs et mes peines, m'a aidé à trouver l'équilibre et l'affection qui me manquaient, a su mettre des mots sur les situations que je ne dominais pas - sans le savoir, a contribué à ma passion de la musique, m'a donné foi en la vie - est devenu mon maître à penser.

Pour tout ça, je te remercie, Jacques Higelin, d'être, tout simplement. Je considère que quelque part, sans entrer dans plus de détails, tu as sauvé ma vie...

Et je tenais à te rendre hommage, pour ce nouveau CD.

Bien incapable de lister un à un les titres et d'en apporter une critique qui ne soit pas subjective, et bien que je préfère le côté rock et rebelle de "prise de Bec " et de "Crocodaïl", le texte à tiroir de la "Queue de paon" et la poésie douce de "Ice Cream" et de "L'hiver au lit à Liverpool", l'ensemble des titres forme un impeccable tout qui encore une fois, avec humour et légèreté, donne à rire et pleurer sur notre piètre condition d'humanoïdes écervelés.

Je te dédie un titre à mon tour, "fou à lier", et j'espère te croiser prochainement.

Fou à Lier

David Law

David Law




1.Posté par orfo le 03/02/2007 21:52
Que dire après le si beau commentaire de David, si ce n'est que je le recroise sur myspace il y a quelques semaines après l'avoir perdu de vue depuis plus d'une dizaine d'années - bonne vieille époque de la guitare nucléaire de Team - et qu'il est passé sur cette page écrire une vérité sur un type dont le travail est formidable.

2.Posté par Agnès le 21/02/2008 16:49
Bonjour,
Voila, aprés l'avoir vu deux fois en concert , j'aimerais envoyer un petit mot rien qu'un mot à Jacques Higelin, mais sur papier.Alors voilà je voulais savoir si vous connaissiez une adresse (un éditeur n'importe quoi, du moment que je peux lui adresser) où je pourrais lui envoyer et où je serais sur que ce mot lui parvienne.

Merci beaucoup pour ce petit endroit du monde virtuel,
A bientot peut-être.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect