Lamia ... into the number of the nameless tides.





Le disque de Lamia, dessiné aux pastels, nourrit la rêverie. Il s'en dégage une belle mélancolie, servie par l'aura d'Isabelle Refounie, magnifique chanteuse. Pour dresser un portrait plus exhaustif de ce disque, je pourrais dire que l'électro-trip-hop-rock de Lamia parle l'anglais du XIX ème siècle. Les textes sont de Lord Byron, Emily Dickinson, Swinburne ou Shelley.


Lamia
Lamia
L'impression de grâce qui se dégage de ce disque est sans doute due à un songwriting raffiné, le parti pris d'arrangements soyeux et organiques et le talent des musiciens impliqués. C'est aussi une musique habillée légèrement, donnant l'impression de fragilité et de marcher sur un fil, parfois celui d'un violon, ou d'une note chantée tenue. Sur "a match" , Isabelle Refouni nous montre toute la qualité de son interprétation sur un loop qui roule. "When two parted" met en scène un violon sur un tempo plus lent. Les arrangements minimaux font un écrin à la voix. Le titre s'emballe un peu pour retrouver son swing nonchalant. On nous la rejoue au charme sur "on this day" qui vous donne envie d'éteindre la lumière et de cocooner en tête à tête avec cette voix sensuelle. Le très beau "A reiver's neck-verse" atteint des sommets avec ses voix qui s'enchevêtrent. "She walk's in beauty", "it was not death" se suivent mais ne se ressemblent pas tant que ça. Ce disque n'est pas linéaire. Il est nuancé. "The soul" est plus électro, "The warning moon" met en scène un piano, et le beau voyage se termine sur les guitares flangées de "Fragment : wake the serpent not" qui y trouve une couleur plus psychédélique et plus expérimentale.

Commander le CD





1.Posté par aaron le 24/06/2005 08:09
salut,ça va?j'ai beaucoup aimé cet album,je viens de recevoir la compile avec le trés joli morceau "a reiver's ....verse",bravo!(je me suis rendu compte que j'ai pas envoyé le bon fichier audio d'aaron the cutter pour les compiles,honte sur moi,je vais me faire tuer par emeline!)a bientot.et je vous souhaite de continuer a nous faire pleins de beaux morceaux

Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect