Ministère des Affaires Populaires : Les Ch'tis mettent Hyères à genoux





La ville de Hyères a eu l'excellente idée d'inviter le groupe nordiste MAP le 21 juin lors de la fête de la musique. Brillant concert d'un groupe de snipers du verbe au coeur gros comme ça, qui a réussi à mettre à genoux (au sens propre comme au sens figuré) une assemblée de plusieurs milliers de personnes lors du final de son concert et à les faire sauter de joie !


Ministère des Affaires Populaires : Les Ch'tis mettent Hyères à genoux
Ils sont cinq à débouler comme sur une grande baffe dans la figure sur la scène dressée samedi soir à Hyères. L'un est aux samples et aux cymbales, deux Mc le micro à la main arpentent frénétiquement l'espace de gauche à droite, un accordéoniste et un violoniste font du métissage musical une richesse. On guinche, on rappe, la musique est puissante et prenante et le verbe choisi. Le Ministère des Affaires Populaires n'est pas là pour faire parler la langue de bois. Ici, ce n'est pas le ministère des affaires étrangères, rien ne nous est étranger à moins d'habiter sur la Lune. Le discours est social, politisé mais surtout argumenté. Côté rhétorique, le discours se tient et l'on se pince de voir cette Côte d'Azur que l'on a si souvent vue voter du côté de l'extrème droite boire comme du petit lait des textes qui stigmatisent les quotas d'explusés et de reconduites à la frontière ou les directives interdisant les "youyous" dans les mairies. Le ministère des Affaires Populaires se fait le haut parleur des petits, des sans grades, des laissés pour compte d'une société qui divise et se cherche des boucs émissaires.

Ministère des Affaires Populaires : Les Ch'tis mettent Hyères à genoux
Un tel concert pourrait paraître lourd, tellement il est chargé de sens. Le Map détend l'atmosphère par quelques textes plus légers ou carrément comiques comme "Dégage" construit à la manière d'un "Bouge de là". Le groupe est véritablement mûr, prêt à la dérision, à la discussion, avec un spectacle magnifiquement construit et une énergie communicative. A celà, ajoutons leur disponibilité, leur gentillesse, leurs qualités de musiciens. Une vraie révélation pour le public nombreux et conquis qui les suivis comme un seul homme dans leur "jumping" ou lors de leur bain de foule. Rarement Ministère aura été autant plébiscité !




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 06:58 Solynch, version 2.0