Moxity – la billetterie 100 % web des indépendants





Moxity propose aux indépendants un service web pour gérer leurs billetteries sur le web. Ouvert il y a à peine un mois, le site a déjà permis à d'écouler plus de 50 000 billets et a été adopté par de nombreux groupes et des salles parisiennes comme Le Duc des Lombards, L'Européen ou La Java. Formule gagnante ? Rencontre avec Antoine Wolff, responsable du développement.


Moxity – la billetterie 100 % web des indépendants

ITW d'Antoine Wolff, responsable du développement de Moxity.

Quel est le principe de Moxity ?

Avec Moxity, n’importe qui peut promouvoir son événement et mettre ses billets en vente, librement. Nous sommes partis d’un constat simple : alors qu’on peut vendre à peut près tout et n’importe quoi sur Internet, il n’y a pas d’outils simple et pratique pour gérer soit même sa billetterie ! 90 % des outils performants s’adressent aux professionnels, grandes salles de spectacles ou producteurs installés. Mais pour les associations, les groupes semi-professionnels ou les salles de jauges moyennes, il y avait un vide. Je suis moi même musicien et grand utilisateur de Facebook et MySpace pour annoncer mes concerts. Avec la billetterie en ligne Moxity, je n’ai fait qu’imaginer le complément qu’il me manquait.

Concrètement, quels services proposez-vous ?

Pour annoncer un événement, les organisateurs de spectacles doivent se créer un compte. Ensuite, ils peuvent construire ce que nous appelons une « affiche numérique » pour leurs événements. Il s’agit d’un mini-site web entièrement personnalisable à vos couleurs, vous pouvez y ajouter du texte, des images, des vidéos, du son, des documents pdf etc.. Seconde étape : la création de la billetterie. L’organisateur peut définir différentes catégories de billets s’il le souhaite. Enfin, il publie son affiche. Si l’organisateur a déjà un site web, il peut exporter la billetterie Moxity en marque blanche sur son site. À tout moment, il a bien sûr accès aux nombres de ventes réalisées grâce à Moxity.

Côté spectateurs, les événements sont mis en avant sur un portail géolocalisé. Les spectateurs se « baladent » dans les rues de leur quartier pour voir ce qu’il y a à l’affiche à une date donnée. Les membres peuvent s’abonner au calendrier d’un organisateur ou à un mot clé. Dans ce cas, ils seront sûrs d’avoir dans leur agenda personnel, tous les jours, un programme de sorties personnalisé.

Vous êtes une société jeune. Quels sont vos clients ?

Effectivement, notre site n’est ouvert en version publique que depuis seulement un mois et demi. Mais nous avons déjà émis environ 50 000 billets. Nos clients sont des associations comme des BDE, des associations humanitaires, des groupes ou des salles de concerts comme La Java, L’Européen ou Le Duc des Lombards mais aussi des écoles comme Sciences Po pour l’organisation de leurs colloques et conférences. Mais je suis aussi guitariste et c’est vers les musiciens que nous nous sommes tournés en premier.
Moxity est particulièrement bien adaptés à leurs besoins. D’ailleurs nous sommes partenaires du Salon de la Musique Indépendante et c’est bien sûr Moxity qui fait la billetterie !

Mais plus généralement, nous nous adressons à tous ceux qui sont exclus des grands réseaux de billetteries à cause des prix pratiqués.

Justement, les prix ?

Très simple ! Nos commissions sont de 2,5 % sur chaque billet vendu avec un minimum de 95 centimes. Tout le reste est gratuit. Pas de clause d’exclusivité ni de frais d’inscription.

Votre solution n’est disponible qu’à Paris ?

Non ! L’agenda est pour le moment plus fourni à Paris parce que que nous travaillons à Paris. Mais il est possible d’organiser des événements n’importe où. Il y a quelques jours, nous avons même eu la surprise de voir que quelqu’un avait annoncé un événement à Dakar, au Sénégal !
Merci et bonne chance à Moxity !




1.Posté par DEBALLON le 12/11/2009 18:57
Pour que l'article soit plus complet, Weezevent.com propose le même service depuis fin 2008 et avec des fonctionnalités plus profondes. Ensuite, permettez moi de douter du nombre de billets écoulés par moxity... c'est bien de se voir beau mais il faut être réaliste.

2.Posté par Antoine Wolff le 17/11/2009 11:53
Cher Deballon,

Merci pour ce complément d'information. Votre site est en effet sympa et bien creusé. Il est toujours intéressant de partager nos expériences, si tu veux prendre un verre entre "guichetiers", notre porte est ouverte, sois le bienvenu !

Pour ce qui est du reste, je tiens à te rassurer, ainsi que les internautes, nous nous sommes préservés de toute forme de narcissisme, et le fait d'évoquer un volume de billets dits "écoulés" signifie que ce chiffre tient compte tant des billets gratuits que payants. Quand une université organise chaque semaine des événements à accès restreint rassemblant entre 200 et 1000 personnes, il n'est pas si improbable de monter très vite dans le nombre de billets émis.

Le champagne sera pour le 50 millième vendu, promis !
A très bientôt j'espère,
Antoine Wolff

antoine@moxity.com

3.Posté par Guigui le 18/11/2009 09:56
+1 pour Antoine, lol !

Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >