Nothing But Trouble: The Best of Q65






Nothing But Trouble: The Best of Q65
La Hollande pour nous français, c’est plus souvent l’autre pays du fromage que celui du rock. Hormis the Nits, Shoking Blue et son Venus ou Gruppo Sportivo, peu de groupes venus du plat pays ont eu une reconnaissance dans l’hexagone. Q65 exerçait ses talents principalement dans les sixties et leur best of « Nothing But Trouble » nous donne leur garage rock à découvrir. Qu’ils sonnent comme les Animals (« it came to me ») ou les Stones de l’époque (« Cry in the night »), leurs chansons ne sont finalement pas plus mauvaises que celles de bon nombre de groupes américains bénéficiant d’une aura légendaire comme les Shadows of Knight ou autres Count Five. Eux aussi ont un titre qui recycle Bo Diddley (« I got nightmares »), « From above » ressemble à ce que faisaient les Remains qui jouaient à être les Beatles, le son est garanti aussi authentique que sur les célèbres Peebles (« life i live »), on dirait parfois les Pretty Things (« I despise you »), les Q65 sont également psychédéliques sur « just who’s in sight »), 80 % O pourrait être sur le premier Shadows of Knight et tout est à l’avenant. Fidèle à l’époque, pas plus mauvais que ce qui se faisait outre Manche ou outre Atlantique à la même époque et sûrement en phase. Alors l’histoire a oublié les Q65 mais leur best of est peut être l’occasion de leur rendre leur place sur l’étagère rock garage et psychédélique entre les Chocolate Watch Band et les Standells.

myspace.com/q65nederbeat



Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect