Nouvelle Vague versus Prozak for Lovers





Voici notre banc d’essai tant attendu par ma voisine Denise grande fan de bossa devant l’éternel, banc d’essai qui consiste en la comparaison de deux produits de même catégorie, deux qui la jouent the new wave meets the old wave sur un balancé légèment chaloupé. Prozak for lovers et son premier album versus Nouvelle Vague avec Bande à part.


Nouvelle Vague versus Prozak for Lovers
Le propos de Prozak For Lovers, sorti en 2001, était de revisiter certains standards inoubliables et de les jouer comme sous Prozak avec un côté bossa nova. Nouvelle Vague, de son côté dès 2004 et sur son album « Bande à part » de 2006 que Denise tient actuellement entre ses doigts agiles, était similaire. Là où le groupe de Bruce Lash fait mouche sur chacune de ses plages, de Proud Mary, en passant par London Calling, Rebel Rebel ou les Ramones de « I wanna be sedated », Nouvelle Vague ne réussit, à mon goût et à celui de Denise, qu’un demi album. Le chant de Mélanie Pain ne la convainc pas toujours, le choix des titres la laisse dubitative. S'il est vrai qu’ « ever fallen in love » garde sa classe initiale, Denise ne grimpe au rideau qu’à l’écoute du chant habité de l’excellent Gérald Toto sur « Don’t go », sensuel sur « Heart of glass ». Bonne idée de recréer un écrin à ces chansons qui ont, pour certaines, peuplé notre imaginaire collectif, encore eut-il fallu leur garder une substance. Quand c’est réussi, c'est réussi comme sur « Dance with me » des Lords, mais Denise frisa la crise de nerfs à l’écoute de la version ratée de Human Fly par Nouvelle Vague qui ferait se retourner les Cramps dans le cercueil dans lequel Denise suppose que s’endorme Ivy et Lux en bon Bela Lugosi qu’ils doivent être.

Denise aime l’amour, Denise est sous Prozak…comme elle …essayez « Prozak For Lovers »entre deux Nouvelles Vagues.

Prozak For Lovers



Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect