'Patchwork' un cd de Silerêves





Se replonger dans l'écoute du double album "Patchwork" de Silerêves surprend l'auditeur qui a écouté ses deux émissions dans le lab de DBC. Silerêves est fidèle à son théâtre d'ombres, à ses musiques diaphanes dans lesquelles il fond sa voix, joue avec les effets, colle les sons et use de bruitages.


'Patchwork' un cd de Silerêves
Le lab de Silerêves est déjà là, tout comme "Patchwork" est dans le lab. Un harmonica plaintif magnifiquement joué par Antoine Le Roux, une voix usée pour avoir supporté cette petite ville au milieu de nulle part où on l'imagine bien vivre, ou plus apaisée sur certains titres, souvent sous mixée, pudiquement sans doute, et des questions existentielles sans réponse. Mais le questionnement n'est-il pas plus intéressant que les réponses hasardeuses que l'on pourrait lui apporter ? Les obsessions de l'humain sont là, dans les mots, dans les titres ("Dieu vient quand il pleut") pudiquement enveloppées dans une touche d'humour. Des titres simples et riches, colorés de folk planante, parfois un peu electro ("Alem"), parfois expérimentaux mais sans snobisme ni prétention juste pour le fun. Silerêves y fait montre de créativité, de ses qualités de tisseur d'atmosphères.

Rien ne pourrait être plus vrai que quand Silerêves dans "Le monde" nous dit qu'il voudrait "écrire une chanson pour qu'on voie le fond de son âme". Un disque touchant par un personnage touchant. Partez à sa rencontre, vous m'en direz des nouvelles.

En savoir plus sur "Patchwork"

En vente ici

En vente également sur le site de Silerêves




Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect