Sarapascal





Sarapascal , est un artiste que j’ai rencontré au hasard du web et sur lequel mon oreille est tout de suite restée scotchée. Il vient de sortir son nouvel album alors j’en profite pour essayer de le faire parler...pas facile, Sarapascal est un homme secret !


Sarapascal
- Je trouve ta musique très originale et difficile à décrire. Ça me fait penser à du Anne Clark avec une voix d’homme et en Français au niveau du style. C’est plus Talk que chant comment la décrirais-tu ?

* Bon et bien voilà, t’as tout dit... Je peux juste préciser que je suis plus Talk Talk qu’Anne Clark (et encore) et peut être même, limite plus encore, talking heads...

- Ton album viens de sortir et il y a plusieurs tubes en puissance : « Ivre d’hiver comme d’été » / « La vie est belle » / « Cycle des cercles » ..... quel est TON titre préféré ?

* J’ai fait des tubes en puissance moi ? ça se saurait. Et si c’était vrai, ce pourrait être ennuyeux...On se lasse un peu des tubes (en puissance), non ?

- On ne se lasse pas quand ça ne passe pas 100 fois par Jour sur tous les médias. Il y a aussi une chanson sur l’Alcoolisme. C’est un sujet que peu de gens osent aborder quel est le message que tu souhaitais faire passer ?

* C’est dans le texte... Et chacun y voit ou y entend ce qu’il veut. J’use des mots de Bukowski à mes desseins parce que, les connaissant, au mieux, je n’aurais eu l’impression que de paraphrase malhabile... J’ai entendu dans ce texte exactement « les mots » que je cherchais. Je les ai rencontrés à l’instant où je les cherchais. Et il en a été ainsi avec chacun des textes que j’emprunte. Tous répondent à ce que je ne savais exprimer clairement à ce moment-là. Où, dans tous les cas, mieux. En user, c’est un peu comme les remercier. Mais ça, ça me regarde. Pour en revenir à ta question... Non, je ne parle pas d’alcoolisme. Et si je tentais ici d’exprimer un idéal et un art de vivre au travers d’une analogie à ce texte, ce n’est sûrement pas l’apologie de l’alcoolisme... Combien même, en est-il parfois conséquence ou... « partenaire particulier » !

- A combien d’exemplaires est sorti ton CD et par quel biais est il distribué ?

* Il n’est pas ce qu’on appelle à proprement parlé « sorti » mais il existe 500 exemplaires que l’on peut toujours se procurer via le site. Quant à la suite...

- Ce n’est pas un secret, tu feras partie de la compilation « The meilleur of le web vol 3 », penses tu que ce genre d’action a une chance d’accrocher de plus en plus de mélomanes pour faire découvrir les nouveaux groupes ou qu’ils vont se casser les dents ?

* Qui, les mélomanes ? les producteurs de ces compils’ ou les nouveaux groupes ? Je ne pense pas que cela puisse être préjudiciable pour quelqu’un ... Peut-être une petite douleur au compte bancaire du producteur ! Cela dit, il est vrai que l’on rencontre souvent de ces compils’ qui ont plus l’apparence de « tracts sonores publicitaires » qu’autre chose. Mais peut-être est-ce moi qui ait un rapport trop sensitif à l’objet. J’aime celles où l’on a apporté autant de soins au contenant qu’au contenu.

- Quelles sont tes influences musicales et tes disques de chevet ?

* Un lieu commun probablement, mais j’aime à penser que j’apprécie pas mal de choses et leurs différences. Je préfère toujours au reste ce que j’écoute au moment où je l’écoute... Mais bon, je succombe toujours à blonde redhead, 16 Horsepower, tindersticks, Married monk... j’ai l’impression d’être au cinéma en les écoutant. Les pixies, clash, chokebore...Ca peut me rendre dingue. Sophia, belle and sebastian, sons and daughters, en voiture...un platane ! Brel, betsch, mélody nelson et une nuit de plus avec une machine à écrire...sans la toucher. Infidèle avec les Stranglers, Nick Cave, diabologum, Pj harvey, Cure, Calexico, Broadcast, kat onoma, Bastard, my bloody valentine, notwist, deus... Toujours heureux de me rappeler que j’ai deux albums de St Thomas, un de Day One et un seul, malheureusement, de Thou et que je voudrais tous les Low et qu’un Boo radleys au matin, ça sauve tous les réveils et que je ne peux pas m’empêcher de mettre Fever de Peggy lee à fond ! et que pour faire plaisir à mon ami, je peux bien écouter Bob Dylan tant que la bouteille n’est pas vide mais que je me garde secrètement mes histoires avec Bashung et noir Dez et que je m’en veux mortellement de ne jamais me souvenirs de qui a écrit ces morceaux qui passent mais que j’adore et que la motown et ses kilomètres de soul me laissent systématiquement ahuri et sur les genoux...Et Mogwai, là comme ca de temps en temps mais à fond ! Et ,... et !... Je suis essoufflé là....

- Je vais te citer 4 artistes, dis moi lequel tu préfères ou celui que tu détestes le moins : Garou / Patrick Bruel / Michel Sardou / Johnny Hallyday ....comme tu vois, que du nouveau talent.

* Johnny Halliday, incontestablement. C’est le seul qui m’ait fait écouter hamlet... Quand j’y pense, ...fallait oser tout de même !

- Bon ok la question d’avant était traître mais c’était pour te pousser dans tes derniers retranchements. Plus simple....quelle est ta couleur préférée ? (Je dirais rouge car ton site est tout rouge)

* Je suis sensible aux teintes, et, comme chacun, plus à certaines que d’autres et, les tons rouges ont manifestement une attraction forte à mon égard. En faisant référence au site, Certains ont déjà cru y voir une forme de violence sous-jacente. D’autres finiront sûrement par voir en Sarapascal une sorte d’attila de la chanson ?!?

- Quel est ton avis sur le problème du piratage et du Peer to Peer ?

* Qui a un avis sur le peer to peer ? Ceux qui ont un problème avec ça... Et bien c’est le leur. Qu’ils le gardent. En définitive, les adeptes (serveurs) comme les réfractaires (les multinationales sous couvert de la protection des ayants droits) tiennent la plupart du temps un discours similaire... Celui de leurs intérêts réciproques. Tant que les notions d’échange et de « gratuité » sont rentables ou développent un « marché potentiel », personne ne semble s‘en plaindre... Dès qu’il y a carence économique, on dénonce l’atteinte de droits fondamentaux... Depuis quand le libéralisme s’en soucie ?

- Rêves-tu d’être signé chez une des Grosses Majors ?

* Je fais assez de nuits blanches comme ça... Alors, si je dors et qu’en plus de ca, je rêve, c’est bien d’autres choses...

- Quelle est la question que tu aurais aimé que je te pose et que (con comme je suis) je ne t’ai pas posée ?

* Perdu.

- Bon ben je te la pose : "Perdu" ?

* Banco.


SITE OFFICIEL SARAPASCAL





Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 27 Avril 2017 - 06:58 Solynch, version 2.0