The Lapelles - The Lapelles






Moins d'un an après le décès accidentel de leur chanteur Gary Watson, le groupe écossais the Lapelles sort un album de 10 titres fait de démos et d'enregistrements studios couvrant la période 2014 – 2016. À l'écoute de ce disque, on mesure le potentiel qu'avaient les Écossais. Les chansons ont de l'énergie à revendre comme le montre « Snakehips » qui ouvre le set un peu à la manière de Franz Ferdinand. C'est clair, c'est carré, ça emporte tout sur son passage. C'est rock'n roll. « Toronto » débute sur les toms et invite les synthés à se joindre à la fête. Le tempo est ralenti. Il laisse la voix prendre toute son envergure. « Belt and braces » apporte une touche plus groovy malgré le mur de guitares sur son refrain. Il y a un vrai savoir faire chez The Lapelles en témoigne la tension bien rock'n roll de « seventeen » qui a tout de l'hymne pour concert. On retrouve une touche groovy sur « she would » et on termine sur « horseshoe falls » dans une version dépouillée guitare – voix. Un vrai savoir faire chez The Lapelles, groupe efficace, groupe jeune pour lequel on déplorera peut-être un manque d'originalité mais qui n'aura pas eu la possibilité de développer sa signature dans cette formation là.

thelapelles.com/






Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect