The Magnetic Fields - 50 song memoir






Ambitieux ou mégalo, Stephen Meritt pour ses cinquante ans produit avec ses Magnetic Fields un album de 50 chansons nommé « 50 song memoir »sorte de recueil intime de plusieurs heures. Cinq albums et cinquante chansons d'un coup, c'est pas facile à appréhender. D'autant que l'interprétation de Meritt est assez monotone, profonde, enveloppante mais monotone. On prend des repères où l'on peut. Le cinquième titre me semble intéressant (il m'évoque John Cale) c'est'70 They're Killing Children Over There. Quelques titres plus tard, « 77 Life Ain't All Bad » se fait remarquer par son intro à l'accordéon et sa voix d'outre tombe. Puis c'est, « 79 Rock'n'Roll Will Ruin Your Life » au titre prometteur qui plagie quasiment je ne sais plus quel titre de Bowie ou de quelqu'un d'autre. On s'y perd un peu malgré le charme des compositions et du timbre vocal. Certains titres semblent en dessous. Quand au vingt-deuxième titre, on ressent l'évidence d'une pause. C'est un disque que l'on reprendra certainement, à d'autres moments, pour butiner parmi ces cinquante titres qui prendront leur temps pour montrer tout leur intérêt.








Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect