The Orwells - Terrible Human Beings






Chez les groupes dits « garage » simplicité et style sont la règle à laquelle ne dérogent pas les auteurs de ce « Terrible Human Beings » revigorant.
Venus de Chicago, The Orwells sont passés au late show de Letterman, ce qui a permis de leur donner une bonne exposition dans l'Amérique endormie au son de l'Autotune. Qu'avons-nous à nous mettre entre les oreilles le long de ces treize titres. Du larsen, mais pas trop (intro de « Fry »), du chant parfois pop (le même « fry ») pas si loin de Weezer, des tempos qui prennent le temps de poser le groove (« Creatures »), des envolées plus lyriques (le refrain de « Vacation » et je pense encore à Weezer, mon dieu, mais c'est un tic !), un jeu de questions-réponses entre voix principale et chœurs sur « Black Francis » ode au leader des Pixies (?) et sur le refrain de « M.A.D », des tambours excités sur « Buddy » qui lui, pour le coup, se prend pour un décalque d'un titre des Pixies. Bon,on pourrait continuer à détailler chacune des chansons qui finalement sont du même tonneau. Ce disque est un excellent disque de pop rock, aux mélodies travaillées à placer entre Weezer et les Pixies.






Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect

Dimanche 23 Avril 2017 - 07:24 Ron Gallo - Heavy Meta