Un MP3 de Gaëlle Vignaux

La réussite d'une auto-production





J'ai rencontré Gaëlle Vignaux sur Myspace. J'ai été charmé tout de suite par la qualité de ses chansons. Une guitare, un violoncelle, des mots choisis et une voix suffisent à mettre à genoux les plus grosses productions. Le public ne s'y trompe pas. La vente de son premier disque autoproduit va lui permettre d'enregistrer son second album.


Gaëlle Vignaux
Gaëlle Vignaux
Gaëlle Vignaux, votre premier album "avec 2L" auto-produit est sorti en 2005, pouvez-vous nous donner un premier bilan aujourdhui ?

Le bilan est assez satisfaisant par rapport à ce que je redoutais le jour ou les 1300 CD (8 gros cartons) ont été livrés chez moi...
- Quelques fnac parisiennes ont accepté de le distribuer. Celles de St Lazare et du forum des Halles nous ont longtemps laissé en écoute sur les bornes et le nombre de ventes était assez surprenant.
400 disques ont été vendus par ce biais.
- Mais c'est après les concerts que la plus grosse partie a été vendue.
- Viennent ensuite les médiathèques qui après un article dans "chorus" nous ont fait pas mal de commandes ainsi que la société cd mail qui vend sur Internet.
- N'oublions pas les ventes via mon site internet. ce ne sont pas les plus importantes mais c'est sur mon site que l'album est encore en vente pour les personnes qui veulent aussi posséder l'objet plutôt que de télécharger un mp3 sur virgin mega ;)
- Environ 300 ont servi à démarcher les professionnels : maisons de disques, tourneurs, distributeurs, programmateurs...
- Il en reste aujourd'hui environ 200.

Etes-vous toujours à la recherche d'un label ou d'une maison de disques, et si oui, pouvez-vous nous dire quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

He he, j'en viens moi même à me poser la question...l'autoproduction permet une liberté dans tout ce qui entoure la réalisation d'un album (arrangements, graphisme...). Nous avons eu la chance d'obtenir le soutien financier important de la sacem pour l'autoproduction du premier album et les ventes de celui ci nous permettent d'ores et déjà de produire le second...
Que demander de plus ?
Un tourneur serait l'idéal parce que la scène est ce qui me réjouis le plus dans ce métier.
"L'oreille à bouche à oreille" des curieux fonctionne bien mieux quand ils se déplacent aux concerts.
Nous avons eu pas mal de dates en Province l'an dernier et c'était délicieux de se présenter face à un public inconnu.
Mais il faut signaler mes difficultés que je rencontre dans mes démarches auprès des pros...elles doivent être les mêmes que pour tous les autres artistes : on prend le temps de leur faire une plaquette efficace, on envoie un album emballé, on s'emballe, on appelle, on rappelle. Mais ça doit faire trop de choses à déballer et on a jamais de nouvelles.
Depuis le mois de mai, j'ai un manager qui s'occupe de tout cela et qui a la délicatesse de ne pas mentionner le nombre de coups d'épées dans l'eau qu'il donne chaque jour. Sans compter le nombre d'invitations aux concerts qu'on leur fait parvenir et auxquels ils ne viennent pas...
On finit par regretter de ne pas l'avoir donnée à cet adorable ami qui est présent à chacune de nos dates.

Pour un artiste indépendant, pensez-vous qu'Internet puisse suffire à faire vivre son art ?

Non. Internet est un excellent outil de diffusion et de communication...mais le temps que l'on passe à apprendre à s'en servir, le temps que l'on passe à la gestion lorsque l'on sait le maitriser...tout ce temps est du temps que l'on ne consacre plus à la création.
Myspace m'a permis de décrocher pas mal de dates de concerts, de trouver un nouveau violoncelliste, de découvrir puis rencontrer des artistes avec lesquels j'ai envie de partager des scènes...mais combien d'heures ai-je aussi passé à essayer d'avoir une page attrayante et mise à jour ...??? Trop.
J'ai aussi fait mon inscription aux plates formes de téléchargements légaux (wild palm music, virgin méga, fnac.com etc...). Malgré leurs initiatives plutôt intelligentes pour les "indépendants" je suis au regret de constater qu'il me serait absolument impossible de "vivre de mon art" avec les recettes qui en découlent...non, loin de là.

Vos projets en 2007

L'écriture du deuxième album qui sera aussi autoproduit.
Plus de collaboration avec d'autres artistes. Faire un album avec des invités, des amis, des proches.
La trouille de se lancer vers les méandres inconnus du premier album m'a quelque peu étriquée. Sur le second, j'ai envie de m'amuser beaucoup plus.

Allez vous souvent voir des concerts ?

Le plus souvent possible. Je n'ai jamais autant envie d'écrire et de composer que quand je reviens d'un concert...qu'il m'ait plu ou non. Dans les deux cas je suis stimulée ;)
Est ce pour cela que la plupart du temps, les petites salles de concerts sont en majorité remplie d'autres artistes ?
Il y a un sacré nombre de concerts sur Paris, et beaucoup de personnes réagissent comme des enfants gâtés en se disant "si je rate cette date, c'est pas bien grave, y'en aura bien une autre, vu qu'y'en a tout l'temps !"
Au final, ils ne se déplacent pas et sont juste capables de dire "Ah oui, lui, son nom me dit bien quelque chose"...
C'est pour tous les autres que dans le premier album, je fais une petite dédicace aux précieux curieux.
J'ai un petit garçon de 7 ans et j'essaye au maximum d'aller aux spectacles avec lui, de lui montrer d'autres choses, d'éveiller sa curiosité...
Quand je rentre d'un concert auquel il n'a pas pu assister et qu'il me demande de tout lui raconter, je me dis que c'est un bon début.


Gaëlle offre aux lecteurs de musiciens.biz une chanson de son album "Avec deux l". S'ils vous restent quelques doutes, courez vite écouter "Les caddies" sur les sites ci-dessous et laissez-vous emporter par cet humour "naturel".

Le site de Gaëlle Vignaux
Le myspace de Gaëlle Vignaux

http://www.gaellevignaux.com/mp3/saska.mp3 Gaëlle Vignaux "Saska"






1.Posté par anthony Alborghetti le 22/11/2007 01:32
tout ce que Gaëlle nous raconte est plus que juste....on ne se rend pas compte des efforts considérables qu'un artiste fait pour réaliser et vendre son album. Les bénéfices si maigres surtout sur un tirage à 1300 exemplaires ne suffisent souvent pas pour produire un autre disque (sauf avec une subvention ). En tout cas ce que je peux dire sur Gaëlle c'est qu'elle mérite de vendre plus d'albums car elle a vraiment du talent cette petite nana...non c'est pas vrai elle n'est pas petite!
Nous nous étions rencontrés il y a pas mal d'années de cela aux ACP et déjà je pensais qu'elle ferait une carrière dans la chanson. Bonne route à elle!


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Février 2017 - 16:09 Télécharger de la musique : mp3 gratuits et légaux

Samedi 5 Mars 2011 - 08:57 Proposez vos Mp3 pour la compil 2011