'Vocal.data' un cd de Square





"J'ai mis du silence tout autour de moi, la nuit tombait, puis j'ai glissé Vocal Data dans ma platine. Lecture.
Il est de ces albums qui vous plonge tout entier, vous recouvre d'une lueur languissante. On se voit soudain, là bas, tout au fond, puis on se voit plus, disparu. Le film continue. Champs d'électro, qui empruntent, empruntent tous les chemins. Sans cesse. Cymbales, métal bleu, cigarette qui s'effiloche lentement. Grondement sourd.
Objet non identifié. Ovni. Et la musique défile, comme une ombre qui glisse derrière mon rideau noir. J'y suis. J'y reste. Sur la corde des guitares, moëlleuses. Superbe voyage." (Sébastien-J.Barleycorn)


'Vocal.data' un cd de Square

Cinématique

Dans son premier Cd 5 titres, Square met en scène ses sons comme le ferait un réalisateur. Son jeu d'acteur est fait de loops gracieux, de nappes de clavier éthérées, d'un clavier qui égrenne avec parcimonie des notes de piano jazzy (Stress and liquid), d'une guitare élégante qui fait ses effets (de phase, cf if only pigs et de sons extérieurs au studio happés par la composition.

Ce savant mélange refuse le plan fixe. La musique de Square, avec l'air de ne pas y toucher, produit ses coups de théatre à chaque alternance de thèmes ou scènettes, lorsqu'il introduit un nouveau personnage musical.

Plasma rain a la classe d'un Cure (cf "Seventeen Seconds") qui aurait oublié de s'auto-parodier ces dernières années, avec un soundtrack qui accompagnerait de longs travellings que l'on aurait choisi de rendre flous. Car le style de Square n'est en aucun cas rugueux, ni aggressif, il est bien comme le dit Sébastien "moëlleux. Sa musique coule de source, facile et gracile.

Et je me surprends à entendre des mélodies chantées là où il n'y en a pas, à cause du pouvoir évocateur de cette musique. Je serais curieux de voir ce que donneraient des chansons arrangées par l'esprit inventif de Square; J.Barleycorn sans doute aussi puisque qu'une collaboration est envisagée.

Vocal.data qui ouvre le disque avec ses choeurs synthétiques, Having a bath élegant, complètent un casting de tout premier ordre. La force de ce disque réside dans le montage. Aucune scène superflue n'a été laissée et le jeu d'acteur est tout en économie et efficacité.

Du grand art, Monsieur Square !

Achetez ces titres au format mp3 chez madeinmusic.com

Acheter l'album


¤ Rock Clan : l'Echange de Bannières - Rock Français ¤




1.Posté par nicolaspiedra@hotmail.com le 10/06/2004 00:48
J'ai eu la chance (avant de recevoir prochainement son CD), d'ecouter 2 nouveaux titres de square en + du Stress and Liquid déja mythique.
Je vois pas grand chose a rajouter a la bio, a part de penser que la musique de Square va faire un très beau chemin parce qu'elle est tour a tour etonnante, differente, et extremement emotionnelle.
Tout comme Square le personnage en lui même, nous allons assister avec sa musique a quelque chose de grand.

Ayhnik

2.Posté par michel.tanner@laposte.net le 30/07/2004 08:53
Une musique délicieusement inventive qui transporte dans un monde à part. Un monde d'images subtiles et magiques. Un monde onirique et pastel.

Square : un peintre musical qui n'est pas sans me rappeler, d'une certaine façon, l'ambiance de Soft Machine ou Can.


Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 11 Août 2007 - 22:24 Square, quatre nouveaux titres electro rock