Zal Idrissa Sissokho





Perché derrière sa Kora faite maison ( = harpe africaine ), qui est en fait une calebasse + 21 cordes + toute une floppée de clefs bizarres pour régler les harmoniques et qui font de cet instrument traditionnel le préféré des griots africains dont il descend en droite lignée, ce sénégalo-canadien, ( eh oui ca existe ! ) construit patiemment sa passerelle entre l'afrique et le monde.


Zal Idrissa Sissokho
Colporteur d'histoires et de l'histoire, issu de la tribu mandingue, pour ce coup ci épaulé par le "magic" groupe BUNTALO, Mister ZAL nous emmène en voyage sur sa grande route (traduisez : silaba ). Le chant, tantôt en malinké, tantôt en wolof allié à la kora se prête au jeu des tonalités contemporaines : reggae, rumba, salsa, blues, afro pop... Le tout pour des évocations de sujets vitaux comme l'environnement, l'immigration des boat people, la faim dans le monde et des hommages appuyés à la famille et ses ancêtres, afin de préserver et donner une nouvelle identité a ces compositions d'accords plusieurs fois centenaires. C'est le manque de temps qui fait de "silaba" le 1er album solo pour celui qui de nombreuses années durant a accompagné sur scène ou sur disque : LES FRERES DIOUF, MONICA FREIRE, ALPHA YAYA DIALLO, CORNEILLE... Tout ça entre 2 saisons du CIRQUE DU SOLEIL à Las Végas, excusez du peu.
Traversez avec lui le grand continent mondial !

Label : Disques Nuits d'Afrique / Archambault Music //
myspace.com/zalidrissasissokho



Nouveau commentaire :
Twitter

Poster un commentaire.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 6 Juillet 2017 - 18:29 Stéphane Mondino - Les rêves de Babylone

Vendredi 19 Mai 2017 - 17:37 Geyster - With all due respect